webleads-tracker

Construire des bâtiments industriels : une affaire qui roule

Sous cet angle, on dirait un parking rempli de soucoupes volantes, photographié depuis le ciel. Et pourtant, il n’en est rien : il  s’agit d’un dispositif industriel pour faciliter et accélérer la fabrication de bâtiments Spaciotempo. Démonstration en vidéo…

Lorsqu’il faut déplacer chaque jour des dizaines et des dizaines de pièces massives au sein d’une usine, mieux vaut avoir une bonne technique. Dans leur atelier de fabrication de Flixecourt, les opérateurs de Spaciotempo disposent d’une arme infaillible : un transporteur à billes.
 

 

Des pièces de 400 kg déplacées d’une seule main


Les équipes doivent manipuler des éléments très lourds et très volumineux pour fabriquer les charpentes en aluminium. Poteaux, arbalétriers, bracons, faux-entraits, pannes… L’ossature de ces bâtiments industriels recèle des trésors de vocabulaire ; mais ce sont aussi et surtout des pièces encombrantes et pesantes, que des humains ne peuvent pas transporter sans assistance.

Pour renforcer les systèmes de ponts roulants et d’élévateurs dans son usine, Spaciotempo a opté pour une solution astucieuse et durable : exploiter le pouvoir des roulements à billes sur une plateforme à hauteur d’homme. Ainsi, des pièces de 10 mètres de long et de 400 kg peuvent être transférées entre deux machines ou deux postes de soudure, d’un seul geste et d’une seule main !
 

Des centaines de micro-billes pour parcourir des kilomètres


Le principe est simple : la surface du support est constituée d’une multitude de sphères métalliques en acier au chrome, reposant chacune sur un roulement à billes, dans des alvéoles prévues à cet effet. Les grosses billes font 16 mm de diamètre et chacune d’entre elles roule elle-même sur une centaine de micro-billes de moins d’1 mm de diamètre

Une fois qu’un objet est déposé sur la rampe, il peut être déplacé d’une légère poussée de la main, dans toutes les directions, sans le moindre effort, en translation ou en rotation. Autant dire que c’est une méthode qui privilégie l’ergonomie au travail et la santé des opérateurs. En plus, comme les matériaux glissent sans aucun frottement, ils ne s’abîment absolument pas : ils ne portent aucune trace, aucune marque, aucune rayure.

Mine de rien, les pièces déplacées grâce à ce dispositif parcourent chaque jour une bonne dizaine de kilomètres. De quoi maintenir des rythmes de production élevés, pour assurer la réactivité record de Spaciotempo.

 

Vous avez un projet de bâtiment industriel ou sportif ? Contactez Spaciotempo en téléphonant au 03 22 51 51 51