webleads-tracker

Un projet très technique sur le chantier pharaonique d’ITER

ITER, c’est l’un des projets les plus ambitieux jamais imaginés dans le domaine de l’énergie. A Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône, sur un site de 42 hectares, se construit en effet un gigantesque “tokamak”, une machine expérimentale qui doit démontrer que la fusion peut être utilisée comme source d’énergie à grande échelle, pour produire de l’électricité sans émettre de CO2. Et Spaciotempo a apporté sa pierre à l’édifice…

Tout a commencé début 2016, lorsqu’une société spécialisée dans la tuyauterie industrielle – et intervenant notamment dans le domaine du nucléaire – a sollicité Spaciotempo pour construire sur le site exceptionnel d’ITER un bâtiment démontable, capable à la fois d’abriter des opérations de pré-assemblage (travaux de soudure…) et de stocker des pièces.

Etant donné sa longue mobilisation sur place, le client a opté non pas pour la location mais pour l’achat d’un bâtiment Neivalu de 700 m². Cette structure, dotée d’une toiture surpressée et de façades en bardage sandwich, a été livrée en octobre 2017, après deux semaines de montage : un délai plus important que d’habitude, pour s’adapter aux contraintes du projet ITER. A chantier extraordinaire, procédure extraordinaire !


450 entreprises sur place

ITER est un projet pharaonique dans lequel sont engagées pas moins de 35 nations. Le chantier, sur les rives de la Durance, mobilise actuellement 450 entreprises et plus de 2.000 ouvriers, techniciens et ingénieurs. Pour permettre à chacun d’avancer dans les meilleures conditions sans perdre de temps, une organisation extrêmement précise et chronométrée a été mise en place : pas le droit à l’erreur.

Au-delà des lourdeurs administratives, Spaciotempo a dû faire face à de nombreuses contraintes liées à ce type de chantier. En particulier, il lui a fallu adapter ses modes opératoires pour être en conformité avec les règles en vigueur sur ce site hors norme, très axées sur la sécurité (installation de feux de signalisation et de barrières de sécurité aux abords du chantier, etc.).


Une seule équipe pour de multiples défis

Autre défi – et pas des moindres : la société Spaciotempo n’a pu dépêcher sur place qu’une seule équipe réunissant tous les savoir-faire, pour assurer à la fois le montage de la structure, l’installation d’exutoires de fumée, ainsi que la mise en place de systèmes d’électricité et de chauffage pour le bâtiment.

Etant donné l’aspect très international du projet, tous les échanges ont dû s’effectuer en anglais, y compris sur le chantier, ce qui a été rendu possible grâce à la présence d’un conducteur de travaux anglophone.

Une accumulation de contraintes qui n’a pas empêché Spaciotempo de mener ce projet à bien, dans les délais impartis. Fort de ses expériences précédentes sur le chantier d’ITER, le constructeur a même été en mesure de conseiller et d’orienter au mieux son client en amont, dans la jungle administrative préalable à l’ouverture du chantier, pour lui éviter une perte de temps précieux. Une véritable économie d’énergie pour le client.

 

Spécificités techniques du bâtiment

  • Type : bâtiment Neivalu
  • Dimensions (largeur x longueur x hauteur) : 20 m x 35 m x 5 m
  • Toiture : surpressée
  • Façade : panneaux sandwich

 

Les atouts Spaciotempo

  • Sa connaissance préalable de l’ensemble des procédures et des documents nécessaires à l’ouverture du chantier
  • Sa compétence en matière d’installation d’exutoires de fumée
  • Son bureau d’études performant, qui lui permet de produire des justificatifs pour l’ensemble des opérations menées sur le chantier auprès d’ITER
  • Sa capacité à gérer un chantier de A à Z sans faire appel à des sous-traitants

 

Si vous avez un besoin particulier ou si vous voulez en savoir plus sur les différentes réalisations de Spaciotempo, n’hésitez pas à appeler le 03 22 51 51 51.