Bâtiments industriels démontables, aluminium vs acier
1/1

Les matériaux acier et aluminium sont parfois mis en concurrence sur le marché de la construction industrielle démontable, chacun présentant des avantages en fonction de l’utilisation attendue. Les deux matériaux peuvent être comparés sur plusieurs aspects comme le coût, la résistance, la rapidité de construction ou la tenue au feu.

Le coût de la matière

Les deux métaux les plus utilisés dans la construction industrielle, l’acier et l’aluminium, suivent un cours de coût matière différent. Bien que la tonne d’aluminium coûte en moyenne 3 fois plus cher que la tonne d’acier, l’utilisation d’un procédé de construction en aluminium peut s’avérer plus avantageux lorsqu’on considère les projets de bâtiments de leur globalité.

Le coût total de possession du projet inclut en effet :

  • la préparation de sol lorsque nécessaire : une charpente aluminium est moins contraignante en termes d’efforts au sol qu’une ossature acier, plus lourde et plus contraignante en termes de planéité. L’installation d’un bâtiment en charpente acier peut souvent nécessiter la réalisation de massifs béton au préalable.
  • la résistance naturelle à la corrosion de l’aluminium lui assure une durée de vie sans nécessité de reprise ou de remise en peinture contrairement aux charpentes acier. Seules les charpentes acier galvanisées à chaud après soudure, comme Neivacier, ont une durée de vie de 50 ans avant de nécessiter d’éventuelles reprises contre la corrosion.
  • les équipements nécessaires en fonction du choix constructif : la toiture en membrane proposée sur la charpente aluminium offre une luminosité qui permet de s’affranchir ou tout du moins de limiter le recours à un éclairage artificiel.

Rapidité de construction et mobilité de la structure

La construction métallique offre un gain de temps considérable en comparaison avec le modèle traditionnel, et la durée de chantier varie encore entre la construction d’un bâtiment industriel avec une charpente acier et avec une charpente aluminium.

En fonction des nuances comparées, l’acier est environ 2,5 fois plus lourd que l’aluminium.

Les structures en aluminium sont plus faciles à transporter, plus rapides à lever et à installer. Cela justifie l’efficacité particulière de ce procédé pour une utilisation temporaire de courte durée ou nécessitant une souplesse totale pour pouvoir réutiliser rapidement la structure sur un autre site. Il faut préciser que les produits en charpente aluminium sont aussi parfaitement adaptés à la location longue durée ou de la vente dès lors qu’ils sont dimensionnés selon les règles de la construction et qu’ils bénéficient d’une assurance décennale comme c’est le cas pour la gamme Neivalu.

L’acier lui, par sa densité 3 fois supérieure, est utilisé généralement sur des structures d’installation longue durée voire permanente, car il est plus contraignant en termes de temps et de moyens de chantier (plus exigeant en prérequis fondatoires, plus long à monter, et plus consommateur d’engins). Il est généralement choisi sur des projets imposant une toiture en bac acier pour des contraintes normatives ou réglementaires (par exemple : contraintes de résistance au feu des ICPE, ou d’isolation thermique RT 2012) ce qui vient considérablement allonger le temps de montage. Même si le chantier répond à un mode opératoire prédéfini et répétitif, le chantier reste plus coûteux que celui de l’installation d’un bâtiment Neivalu. Compte tenu de l’impact du chantier d’installation sur l’économie du projet, la durée de location d’un bâtiment démontable acier est généralement supérieure à une période de 24 mois.

Résistance et tenue au feu

Sur le point de la stabilité au feu, variable en fonction de la conception de la charpente, du choix de la nuance d’acier et de la taille du profil, l’acier montre une tenue supérieure dans le temps à celle d’une charpente aluminium.

Le choix de traitement par galvanisation à chaud permet d’améliorer encore la durée de résistance au feu d’une charpente acier.

Il faut toutefois considérer la tenue au feu d’un bâtiment d’une façon globale, en intégrant les matériaux de toitures et de façades.

Les normes appliquées à la construction métallique

Les bâtiments acier et aluminium démontables ont une stabilité aux chargements climatiques neige et vent du site d’installation identique à une construction classique. Les charpentes sont calculées et dimensionnées y compris sur les projets locatifs pour assurer la sécurité d’exploitation en continu.

  • Les règles françaises NV65 définissent les effets de la neige et du vent sur les constructions, et donnent des méthodes d’évaluation des efforts correspondant sur l’ensemble d’une construction ou sur ses différentes parties.
  • Dans le but d’harmoniser les règles de dimensionnements, le Comité européen de normalisation (CEN) a mis en place les Eurocodes, normes européennes de conception, de dimensionnement et de justification des structures de bâtiment et de génie civil. Les Eurocodes sont divisés en 9 parties, l’Eurocode 3 pour le calcul des structures en acier et l’Eurocode 9 pour les structures en alliages d’aluminium.

Les deux matériaux représentent la grande majorité des projets sur le marché de la construction industrielle. Le choix entre les deux repose généralement sur des critères comme la tenue au feu ou l’isolation thermique.

Spaciotempo met à votre disposition une équipe de spécialistes pour répondre à vos questions et vous accompagner dans votre projet de construction. Adressez-nous un message via le formulaire de contact ou appelez-nous au 03 22 51 51 51.