Permis de construire

Il paraît que le permis de construire n'est pas impératif ? Est-ce exact ?

Dans certains cas très spécifiques, ce n’est pas une nécessité. Mais dans la grande majorité des cas, le permis de construire est obligatoire, même pour une construction temporaire. 

Votre conseiller commercial vous accompagne sur ce sujet (point de situation, mise en contact avec un architecte...) 

Stabilité aux chargements climatiques

Quelle norme pour mon projet ?

Le décret relatif à la normalisation rappelle que les normes sont d'application volontaire : ce sont des documents contractuels.

Réglementation CTS

La stabilité des tentes événementielles ERP CTS est calculée pour au maximum 100km/h de vent et 15kg/m² de neige. Au delà, la structure doit être évacuée.

La réglementation CTS ne concerne que les Etablissement Recevant du Public et n’a aucune signification pour un projet industriel.

Règles de calcul NV65

Les règles de calcul NV65 définissent les effets de la neige et du vent sur les ouvrages construits.
Elles ont pour objet de fixer les valeurs des chargements climatiques pour l’ensemble des sites sur le territoire national ainsi que des méthodes d’évaluation et de calcul des efforts correspondants sur l’ensemble d’une construction.

Contrairement à la réglementation CTS ou à la norme EN13782, l’application des règles NV65 au dimensionnement de la charpente et des équipements de votre bâtiment permet d’en garantir une exploitation continue, dans des conditions de sécurité identiques à celles d’un bâtiment traditionnel.

Norme EN13782

C’est une norme  européenne qui spécifie les exigences de sécurité devant être observées lors de la conception, du calcul, de la fabrication, de l'installation et de la maintenance des tentes mobiles installées temporairement ayant une surface au sol supérieure à 50 m2.
Le poids de neige de référence est 20 kg/m². Au-delà il faut obligatoirement procéder au déneigement en chauffant par exemple.
La vitesse de référence du vent est 28 m/s soit 100.8 km/h. Au-delà de 100.8 km/h le calcul doit intégrer l’Eurocode 1 (Norme française EN 1991-1-4) ci-dessous.

L’Eurocode 1

L' Eurocode 1 définit les principes généraux de calcul et de chargement des structures à construire. Elle est transcrite pour la  France par la norme NF EN 1991-1-3/NA pour la neige et EN 1991-1-4 pour le vent.
Elle prend en compte les spécificités géographiques.
Pour le vent elle considère 4 zones de 1 à 4 ; chaque zone se voyant affecter une vitesse de référence (149.1 km/h en zone 2, 166.6 km/h  en zone 3 site normal et 186.3 Km/h en zone exposé).
De plus elle prévoit des coefficients de réduction ou d’augmentation de la contrainte en fonction de l’exposition (ou rugosité) du site d’installation.
Pour la neige elle considère 8 zones (A1, A2, B1, B2,C1, C2, D, E).  

Vérification de conformité

La mention dans un document d'une résistance à 160km/h de vent garantit-elle la résistance de ma structure ?

Une simple mention de résistance à une vitesse de vent ne caractérise en rien la conformité du bâtiment aux règles de calcul NV65 ou Eurocodes. Il est en effet important de vérifier que la résistance mise en avant soit bien celle en vigueur sur votre site d’implantation.

Cela vaut également pour le chargement neige ainsi que pour les hypothèses additionnelles, telles que l’exposition de votre site (en bord de mer par exemple) ou son altitude. L'alitude est un facteur agravant pour les conditions de neige : elle doit être clairement précisée par écrit dans les hypothèses prises en compte. 

Dans le cas des Eurocodes, la rugosité du site doit aussi être spécifiée.

La mention dans un document technique ou commercial d'un bâtiment conforme à la réglementation NV65 ou aux Eurocodes est-elle un gage de sécurité ?

Oui dès lors que le maître d’ouvrage peut s’assurer que les hypothèses de chargements climatiques de sa zone sont bel et bien prises en compte dans le dimensionnement de l’ouvrage.  Seule une confirmation écrite des chargements neige et vent ainsi que des facteurs aggravants tels que l’altitude, la distance à la mer, la rugosité permet de s’assurer de leur prise en compte réelle dans les calculs. 

Comment alors évaluer avec certitude le respects des règles NV65 ou Eurocodes ?

La première des choses est de demander à vos prestataires une note de calcul de l'ouvrage.

La seule démarche infaillible consiste à diligenter un bureau de contrôle technique afin de valider la solidité à froid de l’ouvrage et d’émettre un avis sur la note de calcul par éléments finis.

Certains paramètres peuvent vous donner des indications :

  • la taille et la section des profilés utilisés pour la charpente, qui peuvent se révéler manifestement insuffisants
  • les techniques d’ancrage au sol et de liaisonnement des pièces de charpente, qui indiquent si les principaux efforts qui s’appliquent à la charpente ont été traités
  • l’absence de référence aux règles NV65 ou aux Eurocodes et au calcul des charpentes dans les documents techniques et commerciaux